Densité de population

La densité de population est une mesure du nombre d'individus d'une population occupant une portion donnée d'un milieu; quoiqu'elle puisse être utilisée pour n'importe quel objet tangible, elle est le plus fréquemment appliquée à des organismes vivants.



Catégories :

Démographie - Statistiques - Géographie humaine

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La densité de population est le nombre en moyenne, pour un lieu donné, ... / km²). Le Kenya a par conséquent une densité de population d'environ 65 habitants par... (source : fr.vikidia)
Densité de population en 1994, région par région.
Densité de population en 2006, pays par pays.

La densité de population est une mesure du nombre d'individus d'une population occupant une portion donnée d'un milieu; quoiqu'elle puisse être utilisée pour n'importe quel objet tangible, elle est le plus fréquemment appliquée à des organismes vivants. La densité de population est le plus fréquemment exprimée en termes d'individus par unité de surface.

Densité de population biologique

La densité de population est une mesure biologique courante et est fréquemment utilisée par les protecteurs de la nature comme une valeur plus appropriée que les nombres absolus. De faibles densités de population peuvent créer une spirale d'extinction, à l'endroit où de faible densités amènent à une fertilité de plus en plus réduite. Cet effet est appelé effet Allee, selon W. C. Allee qui l'a mis le premier en lumière. À titre d'exemple :

  1. Des problèmes accrus pour trouver des partenaires dans les zones de faible densité.
  2. Un accroissement des unions consanguines dans les zones de faible densité.
  3. Une susceptibilité aux évènements catastrophiques accrue dans les zones de faible densité.

Il faut remarquer cependant que des espèces différentes présenteront à la base des densités différentes. A titre d'exemple, les espèces à stratégie r ont d'ordinaire une densité de population élevée, alors que les espèces à stratégie K peuvent présenter une densité de population plus faible. Une faible densité de population peut être associée avec une adaptation vers une spécialisation dans la localisation des partenaires reproductifs, comme des polinisateurs spécialisés tels qu'on en trouve dans la famille des orchidées.

Il est aussi envisageable de définir la densité d'une population grâce à sa biomasse. Cette méthode est utile lorsqu'il faut comparer des densités d'espèces de taille ou de nature particulièrement différentes.

Densité de population humaine

Photomontage d'images satellite : la terre de nuit.

Pour les êtres humains, on définit la densité de population comme le nombre de personnes par unité de surface (qui peut inclure ou pas les eaux intérieures), quoiqu'elle puisse aussi être exprimée comparé aux terres habitables, habitées, arables (ou potentiellement arables) ou cultivées.

Elle est souvent exprimée en personnes par kilomètre carré ou par hectare et s'obtient simplement en divisant le nombre de personnes par la surface reconnue mesurée en kilomètres carrés ou en hectares.

Dans la pratique, on peut calculer ceci pour une ville, une agglomération, un pays ou le monde entier.

À titre d'exemple, pour la majorité des pays européens de taille importante (intégrant par conséquent des zones denses et d'autres moins peuplées), la densité moyenne oscille entre 100 et 393 habitants par kilomètre carré (France : 94 hab. /km2 (en comptant la Guyane), Allemagne : 231 hab. /km2, Pays-Bas : 393 hab. /km2, Royaume-Uni : 244 hab. /km2). Un territoire particulièrement désertique a quant à lui une densité proche, ou alors inférieure à un habitant au kilomètre carré (Grœnland : 0, 03 hab. /km2, Sahara occidental : 1 hab. /km2).
La densité mondiale est de 45 hab. /km².

Villes et pays les plus densément peuplés

Les pays ou villes présentant les plus hautes densités de population sont :

  • Le Caire (38 221, 2 habitants/km²)
  • Levallois-Perret (26 126 hab/km²)
  • Paris (20 807 hab/km²)
  • Athènes (19 619 hab/km²)
  • Macao (18 811 hab/km²)
  • Barcelone (17 566, 76 hab/km²)
  • Istanbul (16 086 hab/km²)
  • Monaco (15 851 hab/km²)
  • Moscou (13 639 hab/km²)
  • Osaka (11 920 hab/km²)
  • Genève (11 901 hab/km²)
  • Lyon (9 867 hab/km²)
  • Grenoble (8 503 hab/km²)
  • Naples (8 207 hab/km²)
  • Singapour (7 456 hab/km²)
  • Milan (7 161 hab/km²)
  • Nancy (7 157 hab/km²)
  • Turin (7 012 hab/km²)
  • Hong Kong (6 688 hab/km²)
  • Lille (6 483 hab/km²)
  • San Francisco (6 212 hab/km²)
  • Tokyo (5 900 hab/km²)
  • Rouen (5 332 hab/km²)
  • Montréal (5 107 hab/km²)
  • Gibraltar (4 270 hab/km²)
  • Bande de Gaza (4 000 hab/km²)

Tous ces territoires partagent une surface assez petite et un niveau d'urbanisation exceptionnellement élevé, avec une population urbaine économiquement spécialisée faisant appel à des ressources agricoles extérieures, ce qui illustre la différence entre une densité de population élevée et une surpopulation.

Concernant les États d'une certaine taille, le plus densément peuplé est le Bangladesh, où 147 millions de personnes vivent dans une zone hautement agricole autour de l'embouchure du Gange, avec une densité de population de plus de 1000 habitants par km2. La densité de population sur la totalité des terres émergées est à l'heure actuelle de 42 habitants au km2.

Cas des zones urbaines

Les agglomérations présentant une densité de population exceptionnellement haute sont fréquemment reconnues comme surpeuplées, quoique ceci dépende largement de facteurs tels que la qualité des logements et des infrastructures ou l'accès aux ressources. Les villes les plus denses sont localisées dans le sud et l'est de l'Asie, quoique Le Caire et Lagos en Afrique tombent aussi dans cette catégorie.

La population d'une ville dépend cependant fortement de la définition utilisée pour la zone urbaine : les densités sont plus élevées si on ne considère que le centre de la municipalité que si on compte aussi les banlieues — de développement plus récent et pas encore incorporées administrativement — comme dans les concepts d'agglomération ou de métropole, ce dernier incluant quelquefois des villes avoisinantes.

Voir aussi

Outils personnels
  • Essayer la bêta
  • Créer un compte ou se connecter
Navigation
  • Accueil
  • Portails thématiques
  • Index alphabétique
  • Un article au hasard
  • Contacter Wikipédia
Contribuer
  • Aide
  • Communauté
  • Modifications récentes
  • Accueil des nouveaux arrivants
  • Faire un don
Imprimer / exporter
  • Créer un ouvrage
  • Télécharger comme PDF
  • Version imprimable
Boîte à outils
  • Pages liées
  • Suivi des pages liées
  • Importer un fichier
  • Pages spéciales
  • Citer cette page
Autres langues
  • Afrikaans
  • Alemannisch
  • Aragonés
  • ???????
  • Asturianu
  • Azərbaycan
  • Boarisch
  • Žemaitėška
  • Беларуская
  • Беларуская (тарашкевіца)
  • Български
  • ?????
  • Brezhoneg
  • Bosanski
  • Català
  • Česky
  • Ч?вашла
  • Cymræg
  • Dansk
  • Deutsch
  • Ελληνικά
  • English
  • Esperanto
  • Español
  • Eesti
  • Euskara
  • ?????
  • Suomi
  • Føroyskt
  • Frysk
  • Gæilge
  • Galego
  • ?????
  • ??????
  • Hrvatski
  • Magyar
  • Interlingua
  • Bahasa Indonesia
  • Igbo
  • Ilokano
  • Ido
  • Íslenska
  • Italiano
  • ???
  • Basa Jawa
  • ქართული
  • Қазақша
  • ???
  • Kurdî / ?????
  • Latina
  • Lëtzebuergesch
  • Limburgs
  • Líguru
  • Lumbaart
  • Lietuvių
  • Latviešu
  • Македонски
  • മലയാളം
  • Монгол
  • ?????
  • Bahasa Melayu
  • Plattdüütsch
  • Nedersaksisch
  • Nederlands
  • ‪Norsk (nynorsk) ‬
  • ‪Norsk (bokmål) ‬
  • Occitan
  • Polski
  • Português
  • Runa Simi
  • Romani
  • Română
  • Tarandíne
  • Русский
  • Srpskohrvatski / Српскохрватски
  • Simple English
  • Slovenčina
  • Slovenščina
  • Shqip
  • Српски / Srpski
  • Svenska
  • ??ி?்
  • తెలుగు
  • То?ик?
  • ไทย
  • Türkçe
  • Удмурт
  • Українська
  • ????
  • Vèneto
  • Tiếng Việt
  • West-Vlams
  • ??
  • ??
  • Bân-lâm-gú
  • ??

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A9_de_population.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu