Faux négatif

Dans le domaine médical ou vétérinaire, mais aussi dans le domaine des statistiques, un test est dit positif s'il détecte ce pourquoi il est conçu et négatif s'il ne le détecte pas.



Catégories :

Test statistique - Statistiques - Filtrage anti-spam - Méthode de la biochimie - Examen médical - Médecine vétérinaire - Épidémiologie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Ce test sert à reconnaître les états précurseurs du cancer du col de l'utérus : ces... Mais le taux de faux négatif est plus élevé : 10 à 30%.... 2007 en France contre certains type de papilloma virus (vaccination à 10.12 ans).... (source : gouts-doux)
  • La possibilité d'un faux positif ou d'un faux négatif est de 5%, ce qui peut être éliminé en exécutant le test une deuxième fois.... (source : drclark)
  • Il n'existe aucun traitement contre les virus dans les deux cas, .... le diagnostic : pour le FelV un test négatif ne veux pas nécessairement dire que le chat est sain, ... ce faux négatif est habituel en début de maladie, ... (source : forum.doctissimo)

Dans le domaine médical ou vétérinaire, mais aussi dans le domaine des statistiques, un test est dit positif s'il détecte ce pourquoi il est conçu (une bactérie, un virus, un parasite en biologie, un spam en informatique... ) et négatif s'il ne le détecte pas.


On parle de faux positif (test positif à tort) ou de faux-négatif (test négatif à tort) lorsque le résultat du test est contraire à la réalité/vérité.

Un faux résultat peut avoir diverses origines (en biologie)

Exemple (Grippe aviaire)

Un cas mortel chinois, rapporté mi-2006 (avec 2 mois de retard) dans la province de Xinjiang, avait fait l'objet d'un faux-négatif lors du test local. Des faux négatifs pourraient faire sous-estimer le nombre de cas réels en Asie. De même l'ensemble des patients ayant des symptômes de grippe aviaire ne sont pas testés, même dans les secteurs touchés par des mortalités brutales de volailles, comme on l'a vu avec le cas groupé familial récent de Garut (Indonésie). Un faux négatif peut être détecté lors de mise en culture d'organismes issus d'échantillons biologiques ou par l'utilisation d'un autre type de test , plus précis ou fiable.


Le virus H5N1 de la grippe aviaire est un virus à ARN capable de mutations rapides et importantes. Les fabricants de tests doivent à la fois chercher à cibler des caractères stables de ce virus (dans le cas de la grippe, deux protéines externes H (Hémagglutinine) et N (Neuraminidase) et chercher à identifier les particularités qui le rendent hautement pathogène (HP) ou particulièrement contagieux, ce qui doit quelquefois être fait par deux tests ou méthodes différents. Un premier test (ou "épreuve") d'agglutination des globules rouges permet une suspicion de grippe, sans identification du virus, ni certitude qu'il s'agisse de la grippe.

En savoir plus

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Faux_n%C3%A9gatif.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu