Loi géométrique

La loi géométrique est une loi de probabilité apparaissant dans de nombreuses applications. La loi géométrique de paramètre p correspond au modèle suivant ...



Catégories :

Loi de probabilité - Statistiques - Blaise Pascal

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La loi de probabilité associée à la variable de Bernoulli X telle que, ... de Bernoulli où la probabilité associée au succès est p, est la loi binomiale de paramètres n et p...... D'où l'espérance associée à la loi géométrique est :... (source : mathsv.univ-lyon1)
Geometrique
Densité de probabilité / Fonction de masse
Geometricpdf.jpg
Fonction de répartition
Geometriccdf.jpg

Paramètres 0< p \leq 1 probabilité de succès (réel), q = 1 − p probabilité d'échec
Support k \in \{1,2,3,\dots\}\!
Densité de probabilité (fonction de masse) qˆ{k-1}\,p\!
Fonction de répartition 1-qˆk\!
Espérance \frac{1}{p}\!
Médiane (centre) \left\lceil \frac{-\log(2)}{\log(q)} \right\rceil\! (pas unique si − log (2) / log (q) est entier)
Mode 1
Variance \frac{q}{pˆ2}\!
Asymétrie (statistique) \frac{2-p}{\sqrt{q}}\!
Kurtosis
(non-normalisé)
6+\frac{pˆ2}{q}\!
Entropie \frac{-q\log_2 q - p \log_2 p}{p}\!
Fonction génératrice des moments \frac{peˆt}{1-(1-p) eˆt}\!
Fonction caractéristique \frac{peˆ{it}}{1-q\,eˆ{it}}\!

La loi géométrique est une loi de probabilité apparaissant dans de nombreuses applications. La loi géométrique de paramètre p (0 < p < 1) correspond au modèle suivant :

On considère une épreuve de Bernoulli dont la probabilité de succès est p et celle d'échec q = 1 - p.

On renouvelle cette épreuve de manière indépendante jusqu'au premier succès. On nomme X la variable aléatoire donnant le rang du premier succès.

Les valeurs de X sont les entiers naturels non nuls 1, 2, 3, ... La probabilité que X = k est alors, pour k = 1, 2, 3, ...

p (k) = qk − 1p.

On dit que X suit une loi géométrique de paramètre p.

Calcul de p (k)

La probabilité p (k) correspond à la probabilité d'obtenir dans une succession de k épreuves de Bernoulli, k - 1 échecs suivis d'un succès. Les épreuves étant indépendantes, cette probabilité est de qk - 1p.

Définition alternative

On rencontre quelquefois pour la loi géométrique, la définition alternative suivante : la probabilité p' (k) est la probabilité, lors d'une succession d'épreuves de Bernoulli indépendantes, d'obtenir k échecs suivi d'un succès. Elle modélise la durée de vie d'une entité qui aurait, à tout instant la probabilité p de mourir. On obtient alors, pour k = 0, 1, 2, ...

p' (k) = qkp.

On remarque qu'il ne s'agit que d'un décalage de la précédente loi géométrique. Son espérance n'est plus alors de mais de, c'est-à-dire. La variance est semblable pour les deux définitions. Dans la suite, on prendra la première définition.

Date de mort, durée de vie

Si on nomme p la probabilité de désintégration d'une particule radioactive, la loi géométrique est le premier modèle discret de la mort d'une particule radioactive. La durée de vie de la particule radioactive V, suit la loi de probabilité suivante :

P (V = k) = qkp pour k = 0, 1, ....
P(V \geq k) =qˆk  = \mathrm{e}ˆ{k\ln(q)}

Pour p petit, ln (1 - p) est voisin de -p donc

P(V \geq k) \approx  \mathrm{e}ˆ{-pk}

où on retrouve la distribution de la loi exponentielle.


Espérance, variance, écart type

L'espérance d'une variable aléatoire suivant une loi géométrique de paramètre p est \frac{1}{p}

La variance est \frac{q}{pˆ2},

L'écart type est par conséquent \frac{\sqrt{q}}{p}

Liens avec d'autres lois

Lien avec la loi exponentielle

La loi géométrique est une version discrétisée de la loi exponentielle. En conséquence, la loi exponentielle est une limite de lois géométriques renormalisées.

Propriété — Si suit la loi exponentielle d'espérance 1, et si 0, \ " src="http ://upload. wikimedia. org/math/b/1/d/b1dcc13b34c19f241774f5fac296cff2. png" /> alors suit la loi géométrique de paramètre

p\ =\ 1-eˆ{-\ \tfrac{1}{\theta}}.
Diagramme en bâtons de la loi de V et densité de la loi exponentielle de paramètre 1/10.

Notons que, pour un nombre réel sert à désigner la partie entière supérieure de définie par

\lceil x\rceil\ =\ \min\left\{k\in\mathbb{Z}\ |\ k\ge x\right\}.
Conséquence :

Ainsi, pour obtenir une variable aléatoire suivant une loi géométrique de paramètre arbitraire (avec cependant la contrainte), à partir d'une variable aléatoire exponentielle de paramètre il suffit de poser

Yˆ{\prime}=\lceil\theta Xˆ{\prime}\rceil,

où on a choisi

\theta\ =\ -\tfrac{\lambda}{\ln\left(1-p\right)}.

En effet, suit une loi exponentielle de paramètre 1 (et d'espérance 1).

Réciproquement,

Propriété — Si, pour la variable aléatoire suit la loi géométrique de paramètre, et si, simultanément,

<img class=loi exponentielle de paramètre

Lien avec la loi binomiale négative

Si Xn est une variable aléatoire distribuée selon la loi binomiale négative de paramètres n et p, alors Xn a même loi que la somme de n variables aléatoires indépendantes distribuées selon une loi géométrique de paramètre p.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_g%C3%A9om%C3%A9trique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu