Migration de remplacement

En démographie, la migration de remplacement est la migration indispensable dans une société pour atteindre un objectif précis.



Catégories :

Démographie - Statistiques

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La Division de la population du Département des affaires économiques et sociales a publié un nouveau rapport intitulé «Migration de remplacement : est-ce... (source : unclef)
  • LES MIGRATIONS DE REMPLACEMENT : S'AGIT-IL D'UNE SOLUTION AU. DÉCLIN ET AU VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS? RÉSUMÉ ANALYTIQUE. La Division de la population... (source : un)

En démographie, la migration de remplacement est la migration indispensable dans une société pour atteindre un objectif (démographie, économique ou social) précis[1]. Le plus souvent, les études utilisant ce concept ont surtout pour objectif d'éviter le déclin de la population totale et le déclin de la population en âge de travailler. Les projections calculant la migration de remplacement sont avant tout des exercices démographiques et théoriques et non des prévisions ou des recommandations.

Le concept de la migration de remplacement peut fluctuer, selon l'étude et selon le contexte à laquelle elle s'applique. Il peut s'agir d'un nombre d'immigrants annuels bruts[2], d'un solde migratoire net[3], d'un nombre additionnel d'immigrants comparé à un scénario de référence[4], etc.

Types de migration de remplacement

La migration de remplacement peut prendre plusieurs formes, car plusieurs scénarios de projections démographiques peuvent atteindre un même objectif. Deux formes prédominent néanmoins : la migration de remplacement minimale et la migration de remplacement constante.


Migration de remplacement minimale

La migration de remplacement minimale forme à une migration minimale sans surplus pour l'atteinte de l'objectif choisi. Cette forme de migration de remplacement peut par conséquent connaître de grandes fluctuations entre les périodes. Son calcul dépendra bien entendu de l'objectif choisi. A titre d'exemple, Marois (2008) calcule le nombre d'immigrants bruts indispensable pour éviter le déclin de la population du Québec. La formule est alors la suivante :

Migremp.png

Migration de remplacement constante

La migration de remplacement constante ne varie pas et demeure la même tout au long de la projection. Il s'agira, par exemple, d'une projection prévoyant une migration de X tout au long de l'horizon temporel

Résultats

Les résultats bruts de la migration de remplacement ne sont pas obligatoirement identiques, car ils dépendent du type de migration de remplacement utilisé par l'auteur. Néanmoins, de grandes conclusions sont récurrentes pour les objectifs démographiques :

Exemples de résultats

Migration de remplacement pour éviter le déclin de la population totale (moyenne annuelle)  :

  • Allemagne : 340 000 (solde net)
  • Canada : 76 000 (nb. d'immigrants)
  • États-Unis : 130 000 (solde net)
  • Europe : 1 900 000 (solde net)
  • Japon : 340 000 (solde net)
  • Québec : 40 000 (nb. d'immigrants)
  • Russie : 500 000 (solde net)
  • Slovénie : 6 000 (immigrants de plus comparé au scénario de référence)

Migration de remplacement pour éviter le déclin de la population en âge de travailler (moyenne annuelle)

  • Allemagne : 490 000 (solde net)
  • Canada : 165 000 (nb. d'immigrants)
  • États-Unis : 360 000 (solde net)
  • Europe : 3 230 000 (solde net)
  • Japon : 650 000 (solde net)
  • Québec : 70 000 (nb. d'immigrants)
  • Russie : 715 000 (solde net)
  • Slovénie : 240 000 (immigrants de plus comparé au scénario de référence)

Bibliographie

Bijak, Jakub et al. 2005. «Replacement Migration Revisited : Migratory Flows, Population and Labour Force in Europe, 2002–2052» In UN ECE Work Session on Demographic Projections, Vienne, 21-23 septembre 2005, 37 p. http ://circa. europa. eu/irc/dsis/jointestatunece/info/data/paper_Bijak. pdf

Marois, Guillaume. 2007. «Démystification de l'impact de l'immigration sur la démographie québécoise : des résultats étonnants», Mémoire déposé lors de la Consultation publique en vue de la planification triennale des niveaux d'immigration pour la période 2008-2010, Commission de la culture, Gouvernement du Québec, 15 p. http ://www. bibliotheque. assnat. qc. ca/01/mono/2007/10/949645. pdf

Marois, Guillaume. 2008. «La «migration de remplacement» : un exercice méthodologique en rapport aux enjeux démographiques du Québec», Cahier québécois de démographie, vol. 37, n° 2, 2008, p. 237-261 http ://www. erudit. org/revue/cqd/2008/v37/n2/038132ar. pdf

Statistique Canada. 2002. «La fécondité des immigrantes et de leurs filles au Canada», Rapport sur l'état de la population du Canada, rédigé par Alain Bélanger et Stéphane Gilbert. Ottawa (Ont. )  : Statistique Canada, pp. 135-161 http ://www. osfi-bsif. gc. ca/app/DocRepository/1/fra/bac/pdf/2006_09_22_belanger_f. pdf

United Nations. 2000. Replacement Migration, UN Population Division, New York (É-U), 143 p. http ://www. un. org/esa/population/publications/migration/execsumFrench. pdf

Notes et références

  1. http ://www. erudit. org/revue/cqd/2008/v37/n2/038132ar. pdf
  2. http ://www. bibliotheque. assnat. qc. ca/01/mono/2007/10/949645. pdf
  3. http ://www. un. org/esa/population/publications/migration/execsumFrench. pdf
  4. http ://circa. europa. eu/irc/dsis/jointestatunece/info/data/paper_Bijak. pdf

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Migration_de_remplacement.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu