Promiscuité

La notion de promiscuité sert à désigner actuellement la grande proximité physique entre différents individus d'une même population ou de populations différentes, animales ou humaines.



Catégories :

Démographie - Statistiques - Santé

Définitions :

  • Situation où plusieurs personnes sont contraintes à vivre dans un espace restreint; Mélange confus et choquant, ne se dit qu'en parlant des ... (source : fr.wiktionary)

La notion de promiscuité sert à désigner actuellement la grande proximité physique entre différents individus d'une même population ou de populations différentes, animales (dans un élevage par exemple) ou humaines. Les espèces dites grégaires la tolèrent mieux que les animaux qui ont un comportement solitaire tout ou partie de leur cycle de vie, jusqu'à un certain seuil ; des rats (espèce grégaire et sociable) positionnés en situation de promiscuité - au delà d'un certain seuil - s'entretuent, même s'ils disposent d'eau, d'air et de nourriture en suffisance.

Chez l'Homme

La promiscuité humaine est une notion pour partie relative car, le sentiment de vivre en promiscuité dépend aussi de facteurs psycho-sociaux individuels et collectifs mais aussi de facteurs économiques et environnementaux.

Au XIXe siècle, le Dictionnaire de L'Académie française[1] la définissait - seulement pour l'homme et qu'avec des connotations négatives - comme un «Mélange confus et désordonné. Il ne se dit guère qu'en parlant Des personnes. La promiscuité des sexes causait de grands désordres dans cet établissement».
Plus récemment (1932), par deux citations ajoutées, ce dictionnaire a toujours insisté sur la connotation négative du mot «Il y a avait dans cette réunion une écœurante promiscuité.  », «Il a cruellement souffert des honteuses promiscuités qui lui ont été imposées»[2].

Promiscuité et santé

Quand elle est contrainte et durable (en prison, ou dans un bidonville ou dans un appartement surpeuplé par exemple), la promiscuité est un puissant facteur de stress et fréquemment d'agressivité. L'individu contraint par la présence de sa famille, de ses collègues et/ou voisins.. est toujours moins libre de ses mouvements, de sa sexualité et de ses dires, il est fréquemment aussi soumis à une promiscuité sexuelle ainsi qu'à l'impossibilité de s'isoler.

En termes d'épidémiologie et d'éco-épidémiologie, la promiscuité physique est connue être un facteur de risque en termes de diffusion de parasites (poux, puces, tiques, galle.. ) d'épidémie ou de pandémie; mais il semble cependant qu'une certaines proximité des individus (familles nombreuses, écoles.. ) soit un facteur aussi important en termes de mise à jour adaptative de l'immunité naturelle individuelle face aux microbes qui circulent et évoluent.
La promiscuité sexuelle est facteur de diffusion de maladies sexuellement transmissibles

L'hygiène et la vaccination sont présentés comme limitant les risques sanitaires liés à la promiscuité.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. 6th Edition (1832-5)
  2. Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Promiscuit%C3%A9_(population).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu