Statistique de Maxwell-Boltzmann

La statistique de Maxwell-Boltzmann est une loi de probabilité ou distribution utilisée en physique statistique pour déterminer la répartition des particules entre différents niveaux d'énergie.



Catégories :

Physique statistique - Statistiques

La statistique de Maxwell-Boltzmann est une loi de probabilité ou distribution utilisée en physique statistique pour déterminer la répartition des particules entre différents niveaux d'énergie. Elle est surtout à la base de la théorie cinétique des gaz.

Énoncé

Formulation discrète

On se donne un dispositif de N particules n'interagissant pas entre elles et pouvant prendre les différents états d'énergie discrets Ei. Le nombre Ni de particules dans un état d'énergie donné Ei est :

 N_i = \frac{N}{Z(T)}∼ g_i eˆ{-\beta E_i} = \frac{N}{\sum_{j} g_j eˆ{-E_j/k_{B}T}}∼ g_i eˆ{\frac{-E_i}{k_{B}T}}\,

Formulation continue

On considère un dispositif de N particules sans interaction entre elles et pouvant prendre continûment tout état d'énergie entre zéro et l'infini. Le nombre dNE de particules possédant une énergie entre E et E + dE est :

\mathrm{d}N_E = \frac{N}{Z(T)}∼ g(E)eˆ{-\beta E}\, \mathrm{d}E = \frac{N}{\int g(\varepsilon)\exp\left(-\varepsilon/k_{B}T\right) \mathrm{d}\varepsilon}∼ g(E)eˆ{\frac{-E}{k_{B}T}} \, \mathrm{d}E,

Limitations

La statistique de Maxwell-Boltzmann a été bâtie en supposant l'absence d'interaction entre les particules concernées : elle n'est par conséquent valable en toute rigueur que pour un gaz parfait classique. Elle est cependant utilisable aussi comme approximation du comportement d'un gaz réel lorsqu'il est envisageable de négliger les interactions entre ses particules, mais ne peut s'appliquer, par exemple, à aucun liquide.

De plus, cette statistique est construite dans le cadre de la mécanique classique; elle ne s'applique par conséquent que quand les effets quantiques sont négligeables, par exemple à des températures suffisamment hautes. À basse température, elle doit être remplacée par la statistique de Bose-Einstein pour les bosons et la statistique de Fermi-Dirac pour les fermions.

Pour comparer ces trois statistiques, il est utile de reformuler la statistique de Maxwell-Boltzmann en posant :

 \exp ( - \mu / k_{B}T ) =  { \sum_{j} g_j \exp ( - E_j / k_{B}T ) } \,

d'où :

 n_i = \frac{N_i} {N} = \frac{ g_i \exp ( - E_i / k_{B}T ) } { \exp ( - \mu / k_{B}T ) } = \frac{g_i} { \exp ( \frac{ E_i - \mu } {k_{B}T} ) } \,

Applications

Biophysique

En neurosciences, on décrit fréquemment les mécanismes d'ouverture et de fermeture des Canaux ioniques par une fonction de Boltzmann simplifiée lorsque ceux-ci sont dépendants du potentiel de membrane. La formule utilisée est alors :

\frac{G(V)}{G_{max}}=\frac{1}{1+eˆ{\frac{V-V_{1/2}}{k_{B}}}},

La fonction de Boltzmann est ici utilisée pour décrire les résultats expérimentaux issus de la mesure patch-clamp des courants de membrane, et ainsi determiner les propriétés des différentes catégories de courants membranaires. Les paramètres V1/2 et k sont determinants pour la modélisation informatique des propriétés électriques d'une cellule nerveuse.

Voir aussi

  • Physique statistique
    • Théorie cinétique des gaz
  • Biophysique des canaux ioniques
  • Électrophysiologie
  • Recherche sur Amazon (livres) :



    Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Statistique_de_Maxwell-Boltzmann.
    Voir la liste des contributeurs.
    La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
    Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
    La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
    Cette page fait partie du projet Wikibis.
    Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
    ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
    Aller au menu